S'inscrire à la newsletter du MAP

Recevez chaque mois les dernières actualités du MAP directement sur votre boite mail :

Presse
Club Actu Presse

Revue de presse mobilité (du 17 au 23 février 2024)

Publié le 24 mai 2024

La revue de presse est une synthèse des principaux sujets d’actualité que nous avons repérés et sélectionnés dans le but de vous permettre de vous tenir informé rapidement sur les grandes thématiques de la mobilité suivies par le MAP.

Les grandes rubriques abordées : Technologie - Energies - Connectivité  / Société - Usages - Consommation / Juridique - Réglementation / Sécurité routière / Infrastructures de transport.

Accessibilité : L’intégralité de cette revue de presse est accessible aux membres Club Actu.

Fréquence : Hebdomadaire.

Période : du 17 au 23 mai 2024

 

 Illustration Renault Group - Experimentation Autonomous Shuttle @Roland Garros 2024

 

 Télécharger la synthèse de presse du MAP au format PDF 

 

Technologie, Energies & Connectivité

Xiaomi a réussi là où Apple a échoué : construire une voiture électrique

L’Opinion - 22 mai 2024

L'Opinion revient sur la percée de Xiaomi sur le terrain de la voiture électrique, là où Apple, son rival, a échoué. La berline SU7 de la marque, lancée fin mars sur le marché chinois, a déjà été livrée à plus de 10 000 clients et compte 90 000 commandes. Elle peut parcourir jusqu'à 800 kilomètres par recharge, soit 320 kilomètres d'autonomie de plus que les versions comparables de la Tesla Model 3. Pour l'Opinion, cet exploit révèle que les « les barrières à l'entrée pour fabriquer une voiture ont diminué ces dernières années avec l'émergence des véhicules électriques ». Aujourd'hui, les efforts déployés pour rendre un produit attrayant se portent sur le logiciel et les fonctionnalités plus que sur la partie mécanique. Les années passées à perfectionner des ordinateurs ou des caméras ont aidé Xiaomi à développer des fonctionnalités comme le panneau amovible de boutons physiques. La voiture fonctionne également avec des smartphones et des appareils ménagers. Elle peut par exemple commander l'allumage des lumières intelligentes lorsqu'elle est en mode « rentrer à la maison ». Lei Jun, le PDG de Xiaomi, a déclaré à la presse que 6 000 personnes ont été mobilisées pour travailler sur le projet automobile. Certaines ont été recrutées auprès de constructeurs automobiles étrangers, d'autres ont été transférés d'autres départements de l'entreprise. Le constructeur reconnaît s'être inspiré de la Model 3 de Tesla et a adopté le processus de giga-casting de la marque américaine afin de réduire les coûts. L'entreprise n'a commencé à envisager de se lancer dans le secteur automobile qu'après avoir été mise sur liste noire par le gouvernement américain en janvier 2021, en raison de liens présumés avec l'armée chinoise. Pour le constructeur, il était vital de trouver de nouveaux moyens de gagner de l'argent. En mars 2021, Xiaomi annonce son projet automobile et s'engage à investir 10 milliards de dollars au cours de la décennie à venir. Si une centaine de marques de VE se livrent à la guerre des prix, Lei Jun estime que seules 5 à 8 entreprises devraient survivre. Il a précisé que Xiaomi vendait actuellement à perte et que l'entreprise devrait produire entre 300 000 et 400 000 SU7 par an pour être rentable. Il est donc nécessaire d’accroître rapidement sa production afin de répondre à la demande. De plus, Xiaomi pourrait profiter de son expertise interne en matière de produits électroménagers pour développer une connaissance intime des préférences clients.

Ceci est un extrait de l'article. Le contenu intégral est réservé à nos abonnés.
Découvrez la formule d’abonnement en cliquant sur le bouton « En savoir plus » :