Actualités
Edito

Le MaaS : une collaboration de masse pour une mobilité de masse ?

Le MaaS ou «Mobility as a Service», en français «La mobilité comme service», est un concept révolutionnaire qui se promet de proposer à une personne la solution la mieux adaptée à son besoin pour se déplacer d’un point A à un point B.

Cette proposition, en prenant compte de la situation et de la période, peut ainsi mixer les modes de transport privés comme publics, individuels comme collectifs.

Une réelle solution pour répondre au premier volet de la LOM (Loi d’Orientation des Mobilités actuellement discutée à l’assemblée Nationale) : « Apporter à tous et partout des solutions alternatives à la dépendance à l’usage individuel de la voiture ». Car pour parvenir à sortir du tout automobile et changer les habitudes, il sera indispensable d’accompagner et de convaincre le citoyen. Le Maas devra donc relever le défi d’être capable d’informer rapidement et très facilement sur les solutions disponibles, réalistes mais aussi sur leur prix.

Certains pourront prétendre que cette démarche existe car des applications proposent d’ores et déjà ce genre de solution. Sauf que pour y faire appel il faut souvent les connaître alors que  le Maas devrait nous permettre de faire tout cela en un seul clic, au travers d’une expérience utilisateur simple, rapide et efficace.  L’ère de l’intermodalité et de la multimodalité se dessine donc.

Mais le rêve deviendra réalité sous l’unique condition d’une parfaite collaboration entre tous les acteurs, qui devront accepter une mise à disposition et un partage sans faille des données. Car il faudra être capable, avec une rapidité et une fluidité maximum, d’analyser les modes de déplacement, de déterminer les horaires, de fixer les prix, de gérer les systèmes de paiement et de facturation…

Si tout cela est aujourd’hui théoriquement et techniquement possible grâce au big data, à l’intelligence artificielle, à la digitalisation, Il reste à savoir si ça l’est économiquement.  Et au-delà du business model qui devra s’avérer rentable, il faudra surmonter la concurrence et la résistance des modèles économiques et des programmes industriels déjà existants. Il faudra aussi prouver que la collaboration entre secteur privé et public n’est pas une utopie.

On l’aura compris : parvenir à gérer une mobilité de masse par le Maas nécessitera une collaboration de masse ! Et ce n’est certainement pas une « MaaS », pardon, une mince affaire !

Christophe Theuil Président du MAP, Laurent Hecquet Directeur général du MAP


Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Sur le même thème

Actu / Juridique - Réglementation

Quizz : êtes-vous un "expert" du Code de la route ?

Prenez le temps de tester vos connaissances au travers des questions posées ci-après et comparez avec les réponses argumentées qui sont apportées en bas de l'article.

En savoir +
Actu / Energies

La vidéo de l'Atelier du MAP du 3 juillet sur le Véhicule Electrique est disponible

Revivez tous les moments forts de l'Atelier du MAP en visionnant la captation vidéo de l'événement.

En savoir +
Club Actu Revue de presse

REVUE DE PRESSE MOBILITÉ (DU 15 AU 28 JUIN 2019)

La revue de presse est une synthèse des principaux sujets d’actualité que nous avons repérés et sélectionnés dans le but de vous permettre de vous tenir informé rapidement sur les grandes thématiques de la mobilité suivies par le MAP.

En savoir +