Actualités
Actu / Technologie

Uber suspend son programme de voiture autonome

Un véhicule de la flotte d’Uber, un Volvo XC90 équipé de technologies de conduite autonome, a été impliqué dans un accident mortel aux Etats-Unis, dans la ville de Tempe.

L’entreprise de VTC a décidé en conséquence de suspendre son programme de véhicule autonome.

Les expérimentations autour des véhicules autonomes foisonnent et sont parfois émaillées d’accidents. Lundi 19 mars, un véhicule autonome de la flotte d’Uber a été impliqué dans un accident mortel dans la ville de Temple, près de Phoenix, en Arizona (Etats-Unis). Le XC90, version équipée des derniers systèmes de conduite autonome, a heurté une femme qui traversait en dehors des clous. 

"Le véhicule était en mode autonome, avec un opérateur derrière le volant", précise la société de VTC. Qui, en réaction, a suspendu ses tests de véhicules autonomes en Amérique du Nord, à Pittsburg et San Francisco, et à Toronto au Canada.

 

Le véhicule autonome ne serait pas en faute

Volvo a pour sa part fait savoir par un porte-parole qu’il n’était pas le fournisseur de ces technologies. Lors de la signature du partenariat avec Uber en novembre 2017 prévoyant la fourniture d’une dizaine de XC90 compatibles avec la conduite autonome, le constructeur suédois expliquait d’ailleurs que "les ingénieurs de Volvo Cars ont travaillé en étroite collaboration avec ceux d’Uber pour développer les SUV XC90 qui constituent la flotte du géant du covoiturage. Les véhicules de base intègrent toute la sécurité, la redondance et la technologie de conduite autonome requises par Uber pour ajouter ses propres systèmes de conduite autonome".

La chef de la police de la ville de Tempe a déclaré au média San Francisco Chronicle que les premières conclusions de l’enquête, basées sur les images enregistrées par les caméras du véhicule, montraient que les systèmes de conduite automatisés du véhicule n’étaient pas en cause dans l’accident. "Il est très clair qu’il aurait été difficile d’éviter cette collision quel que soit le mode de conduite (autonome ou humaine) étant donné la façon dont la victime a surgi sur la route", a-t-elle déclaré. Sur Twitter, Uber a déclaré "coopérer pleinement avec la police de Tempe et les autorités locales pour enquêter sur cet incident".

Deuxième accident mortel dans un véhicule automatisé

Il ne s’agit pas du premier accident dans lequel un Volvo XC90 de la flotte d'Uber est impliqué : presque un an jour pour jour, dans la même ville de Tempe, le SUV était entré en collision avec deux autres véhicules, sans avoir fait de blessés. Il s’agit plus globalement du second accident mortel à bord d’un modèle à conduite automatisé : début mai 2016, un conducteur d’une Tesla Model S, qui roulait en Autopilot, avait trouvé la mort. Selon une enquête officielle, ce dernier avait reçu sept alertes de sécurité le poussant à reprendre la conduite manuelle, toutes ignorées.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Sur le même thème

Actu / Technologie

MAP Décodage : Le véhicule étendu c'est quoi ?

MAP DECODAGE propose, au travers d'une petite vidéo de quelques minutes, de faire un point pédagogique sur un sujet. Le thème abordé dans cet article porte sur le "véhicule étendu" et ses enjeux.

En savoir +
Actu / Technologie

MAP Décodage : Le véhicule connecté et ses enjeux

MAP DECODAGE propose, au travers d'une petite vidéo de quelques minutes, de faire un point pédagogique sur un sujet. Le thème abordé dans cet article porte sur le "véhicule connecté" et ses enjeux.

En savoir +
Actu / Technologie

Code de la route des robots

Le MAP s'associe au lancement d'une consultation sur le véhicule autonome, portée par Maître Jean-Baptiste LE DALL, à laquelle a contribué une équipe d'experts de la mobilité et du droit.

En savoir +