Actualités
Actu / Technologie

Le futur de Coyote passe par Business

Après de longs mois de préparation, marquée par la reprise capitalistique de Traqueur, Coyote a présenté Coyote Business, sa stratégie d'offensive sur le marché des flottes.

Coyote sort du bois. Le 13 février 2018, le groupe a dévoilé son plan stratégique pour la période 2018-2020. La feuille de route du spécialiste de l'aide à la conduite prévoit une offensive sur le marché des flottes, le considérant comme un relais de croissance prolifique. Baptisé Coyote Business, l'entité constituée en 2017 et renforcée par l'acquisition des activités de Traqueur se dit fin prête à accentuer ses efforts. 

Il ne s'agit pas d'aller simplement proposer des boîtiers aux professionnels de la route. Coyote Business souhaite commercialiser une solution complète en alliant à son produit historique qui comprend la navigation, un outil de gestion de parc et un service de traçage après-vol d'origine Traqueur. A ceci s'ajoute Smart Driving, une application mobile d'aide à la conduite en temps réel. "Nous combinons les expertises de Coyote et de Traqueur, qui apporte au groupe la légitimité sur le segment B-to-B", soutient Fabien Pierlot, le président co-fondateur de Coyote.

Agressivité tarifaire

Attardons-nous sur l'application Smart Driving, la véritable nouveauté de la formule et sur laquelle les ingénieurs du groupe travaillent depuis deux ans. Elle "suit" le conducteur en permanence, de sorte à l’alerter en cas d'état de somnolence, à le prévenir aussi à l’approche d’une situation à risque (virage dangereux…) et à lui établir enfin un score de conduite. Autant de paramètres d'analyse qui doivent leur efficacité à la technologie de la mégadonnée et de l'apprentissage par la machine. 

Aucune envolée des prix pour autant. Coyote promet des ‘’tarifs très bas’’ pour cette offre qualifiée d’inédite. De quoi attirer les flottes et les loueurs en tout genre, croit-on dans les rangs de Coyote qui se pose en "entreprise audacieuse", selon Fabien Pierlot. Surtout, il lui faut explorer de nouvelles pistes, pour maintenir de la valeur aux yeux des automobilistes, attirés par la "gratuité" de Waze. 80 % des 120 millions d'euros de chiffre d'affaires du groupe français proviennent des services, contre 20 % du matériel. Il faudra désormais s'intéresser à la répartition des revenus entre particuliers et entreprises. Telle sera la clé du futur de Coyote. 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Sur le même thème

Actu / Technologie

MAP Décodage : Le véhicule étendu c'est quoi ?

MAP DECODAGE propose, au travers d'une petite vidéo de quelques minutes, de faire un point pédagogique sur un sujet. Le thème abordé dans cet article porte sur le "véhicule étendu" et ses enjeux.

En savoir +
Actu / Technologie

MAP Décodage : Le véhicule connecté et ses enjeux

MAP DECODAGE propose, au travers d'une petite vidéo de quelques minutes, de faire un point pédagogique sur un sujet. Le thème abordé dans cet article porte sur le "véhicule connecté" et ses enjeux.

En savoir +
Actu / Technologie

Code de la route des robots

Le MAP s'associe au lancement d'une consultation sur le véhicule autonome, portée par Maître Jean-Baptiste LE DALL, à laquelle a contribué une équipe d'experts de la mobilité et du droit.

En savoir +